back to top image
-

#home #Interview

Nina, Responsable UI design

Nina a rejoint le groupe en Janvier 2017. Toujours à la recherche du pixel parfait, elle est garante de l’excellence et de la cohérence visuelle des interfaces utilisateurs des produits et services digitaux des marques du groupe.

 

Bonjour Nina, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis responsable de la cohérence graphique des points de contact digitaux du groupe. J’interviens sur de très nombreux projets. Si je pends les sujets Entreprise, j’en suis actuellement à environ 11 projets en cours en ce moment. Sans compter la construction de la charte UX 89C3 qui est en perpétuelle évolution.

 

Quel est ton rôle chez BPCE ?

Je suis directrice artistique / UI designer chez BPCE depuis mars 2017 et je pratique le Web Design depuis les années 2000. J’ai travaillé au départ dans des agences de pub pour des annonceurs comme la RATP, Dior, Carrefour…J’ai ensuite surfé sur la vague du e-commerce : j’ai intégré Pixmania puis Karavel. En ce moment, je me passionne pour le design des applications mobiles. 

 

Que préfères-tu dans ton quotidien à la transformation digitale BPCE ?

Avancer ensemble. C’est un vrai travail d’équipe. On teste aussi énormément de nouveaux outils et de nouvelles méthodes de travail. En particulier pour collecter les retours de l’utilisateur final de nos produits. 

C’est une chance d’être arrivée au début de cette transformation digitale et d’accompagner BPCE dans ce changement. J’aime cet environnement qui « pulse ». Tout va très vite et ça me plait. J’ai toujours aimé la vitesse. D’ailleurs mon père était pilote de formule 1 😉 

 

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Je m’inspire des tendances du design digital international. Je pioche sans limites dans des designs de toutes les origines, dans toutes les industries.

La photographie, que je pratique à un haut niveau, est aussi une source d’inspiration. Le portrait en particulier. La photo m’a appris à me concentrer sur les détails qui attirent le regard, mais aussi sur la perception de l’ensemble qui fait la différence. En cours de photographie, on apprenait à regarder les images avec les yeux presque fermés pour percevoir la cohérence de l’ensemble.

J’applique la même démarche dans la construction de la charte design 89C3. 

 

Quelle est la chose la plus drôle qui te soit arrivée depuis que tu as rejoint l’équipe ?

 

Juste avant l’été, j’ai été invitée à déjeuner avec Yves Tyrodes, le patron de la transfo digitale. J’appréhendais un peu cette réunion importante avec un membre du Comex de BPCE. 

Le matin du jour J, je me suis rendue compte en arrivant que j’avais aux pieds deux chaussures différentes… Cela a beaucoup fait rire tout le monde. Personne ne m’a fait de remarque désobligeante. On est dans une banque, mais on ne se prend pas au sérieux.