back to top image
-

#home #News

Illustration et UX Design, les tendances de l’été 2019

Parce que l’illustration raconte une histoire, que le storytelling a investi l’univers des marques et du digital, qu’elle est visuelle, créative et parce que simplement nous aimons les illustrateurs voici notre veille illustrative de l’été 2019 et ses 10 grandes tendances qui s’en dégagent fortement :

1/ Les icônes illustratives



2/ La 2D et 3D animées



3/ Le motion design (avec des mouvements subtiles)



4/ Toujours une tendance à l’effet grain et des dégradés de plus en plus complexes



5/ L’illustration présente dans le branding des marques



6/ Les formes géométriques abstraites



7/ Les couleurs vives



8/ Les personnages au look rétro 



9/ Les collages et découpages 



10/ Les librairies de composants illustrés






Alors parce qu’on est 100% Digital :



On aime les illustrations animées de Ranganath Krishnamani pour Animation Handbook de DesignBetter – Invision et le grain de Renaud Lavency ainsi que celui de John Hughes pour Etsy.

On voyage avec les fresques murales de Aldo Crusher au Uber Greenlight Hubs de Washington DC et Seattle.

On s’évade sous la pluie dans le New york de Eiko Ojala avant de s’envoler pour une lecture sous les ballons de Nick Slater.

On s’imagine à ce concert, juste pour voir les animations de Manon Louart en arrière-plan de la scène.

On repère les articles de Dropbox sur médium grâce aux illustrations de Justin Tran.

On se dit qu’il est difficile de choisir une seule illustration sur l’Instagram de Charlie Davis, alors on les aime toutes.

On part chaque année en vacances avec les icônes de Zach Roszczewski .



On adore la simplicité très efficace de l’animation de Timo Kuilder sur sa home page, et la complexité de celle de brand studio.

On aime les collages des illustrations sur médium de Maria Gonzalez, et le nouveau look de mailchimp  et les personnages d’Alice Lee pour Slack.

On mangerait bien un petit homard de Tim Boelaars .

On trouve le football américain beaucoup plus poétique avec Ross Bruggin, d’ailleurs on se mettrait bien au foot avec l’instagram soccerpattern de Matthieu Teyssandier.

On est simplement hypnotisé en regardant la main de Alex Kunchevsky dessiner.

On trouve “so cute” le câlin dans les arbres de Manuel Neto .



On a donné des claps à Emma Zhang pour son article sur médium. 



On a trouvé génial les illustrations 2D et 3D pour Google de Leo Natsume

On aime aussi les illustrations 3D de Randy Archie et de Jeremy Woons pour Ueno.

On teste la librairie humaaans de Pablo Stanley car on s’était amusé à créer des personnages avec avataaars en 2017. On a aussi donné des claps à Sara VanSlyke pour son article Illustré des équipes équilibrées et inclusives. Enfin, on va peut être télécharger la démo tout à l’heure de Denis Shepovalov parce qu’on est curieux.

Et aussi parce qu’on est des frenchy’s 100% créatifs au quotidien

 :

On aime les choix de Kiblind pour Paris Plage.



On cherche avec la loupe les histoires cachées des maisons derrière le rouge sérigraphié de Vincent Godeau et on construit des immeubles et des chantiers avec les tampons d’Aurélien Debat .

On dévore les tablettes « Le chocolat des Français » pour la diversité de leurs illustrateurs avec un choix si cohérent.



On s’est laissé surprendre à l’improviste par les illustrations des soeurs Sorelet dans la boutique Make My Lemonade quai de Valmy.



On se tâte pour un tatouage de Samuel Eyckert tellement on raffole de ses Doodles, on regarde souvent passer ceux de Claude Closky sur instagram, et on est toujours autant surpris en ouvrant son ordinateur par les Doodles à la Google .

On se mettrait bien à collectionner les risographies des éditions Quintal et aussi celles de 476



On choisit les théâtres parce que c’est Pierre Jeanneau qui fait les affiches à Belleville,  Philippe Apeloig au Châtelet, Bekke et Behage jusqu’en 2017 et depuis Pierre di Sciullo à la Colline.

Parce que c’est l’été, on se lâche pour finir en beauté : on s’éprend des fesses de brest brest brest, malheureusement plus disponible chez l’éditeur,  et aussi celles de Pablo Stanley . Et pour rester dans la thématique, on porte tous le Slip Français depuis les illustrations d’Elodie Campo de leurs premières campagnes publicitaires.

Et enfin, parce qu’on est une banque :

On a eu un gros coup de coeur pour ces illustrations subtilement colorées et animées d’Eiko Ojala traitées comme du papier découpé pour la banque d’investissement Sud-Africaine Sygnia.

En vous souhaitant de belles fins de vacances !